Quand et comment utiliser un complément alimentaire ?

Le complément alimentaire est un aliment destiné à compléter l’alimentation courante afin de maintenir un bon état de santé de l’organisme. Il est nécessaire de souligner que l’utilisation de suppléments, cependant, ne doit jamais être compris comme un substitut à un régime alimentaire approprié ou de compensation pour un mode de vie malsain (sédentarité, le tabagisme, l’alcool …) ; en fait, pour se sentir bien, il est essentiel de changer tout d’abord les comportements qui ne sont pas appropriés, y compris le régime alimentaire si nécessaire. Cependant, il existe des situations ou des moments dans la vie de chacun d’entre nous où l’apport de certains micronutriments peut ne pas être adapté aux besoins – par exemple la grossesse, la ménopause, la vieillesse : dans ce cas, les compléments alimentaires peuvent être une aide précieuse pour le maintien du bien-être.

Les suppléments peuvent-ils être utilisés pendant la grossesse et l’allaitement ?

Pendant la grossesse, il peut arriver que l’apport de certains micronutriments ne soit pas suffisant pour répondre aux besoins : dans ces cas, sur les conseils d’un médecin, il est possible de recourir à des compléments alimentaires.

Une supplémentation en vitamines ou minéraux peut être indiquée dans le cas des femmes fumeuses ou alcooliques, des femmes végétariennes ou non végétariennes ayant une alimentation déséquilibrée, ou en cas de grossesse gémellaire. Le médecin, sur la base de la documentation scientifique disponible pour chaque composant, sera en mesure d’évaluer la situation dans son ensemble et l’opportunité d’une supplémentation.

Même la consommation de compléments à base de plantes ou contenant des principes actifs végétaux doit toujours être convenue avec le médecin, car les ingrédients à base de plantes peuvent être contre-indiqués pendant la grossesse et l’allaitement. Il est toutefois nécessaire de rappeler qu’il est très important que la future maman s’alimente de la meilleure façon possible en choisissant soigneusement les aliments qui composent son régime quotidien. Pendant la grossesse, les besoins caloriques augmentent d’environ 300-400 kcal, tandis que pendant l’allaitement, l’augmentation des besoins est d’environ 500 kcal par jour ; pour atteindre le quota calorique nécessaire, il suffit généralement d’augmenter la quantité d’aliments consommés quotidiennement.

Les compléments alimentaires sont-ils utiles pour les cheveux ?

Les compléments alimentaires à base de vitamines, de minéraux et d’acides gras sont utiles pour donner de la force et stimuler la repousse des cheveux ; en particulier ceux à base de fer et de magnésium accélèrent le processus de revigoration, les polyvitamines stimulent la croissance des cheveux. Toutefois, il ne faut pas oublier que l’alimentation joue un rôle très important dans la santé des cheveux.

Les acides aminés, notamment la cystine, la cystéine et la méthionine, qui participent à la synthèse de la kératine, qui donne corps à la tige du cheveu, jouent un rôle essentiel pour donner de l’énergie et du volume aux cheveux. Ces substances se trouvent dans les protéines animales de la viande et du poisson. Un autre élément important est l’acide pantothénique (vitamine B5) que l’on trouve dans le jaune d’œuf, la viande, les céréales et les légumineuses et qui est l’une des substances qui facilitent la décomposition des protéines en acides aminés.

La vitamine A est également très utile pour donner du volume aux cheveux, car elle active les processus de régénération de la peau : pour en avoir la bonne quantité, il est essentiel de consommer des fruits et des légumes. D’autres substances fondamentales pour des cheveux sains sont les acides gras oméga 3, dont les sources sont le poisson, les céréales, les noix et les légumineuses, et le fer, qui joue un rôle clé dans les processus de repousse des cheveux car il transporte l’oxygène nécessaire aux cellules, présent dans les légumes et les légumineuses.

Les compléments alimentaires permettent-ils d’obtenir un meilleur bronzage ?

La lumière du soleil, on le sait, a de multiples bienfaits sur le corps humain. Cependant, il est nécessaire de s’exposer au soleil en respectant certaines précautions et de manière progressive. La première étape consiste bien sûr à protéger la peau avec une crème solaire ayant une capacité de protection appropriée, appelée « FP », facteur de protection, ou « Ip », indice de protection. Le facteur de protection solaire est ensuite exprimé en niveaux : faible (chiffres 6, 8, 10), élevé (de 15 à 25), très élevé (50+).

Pour aider la peau à s’habituer au soleil, il est également conseillé de prendre des compléments contenant des vitamines, du bêta-carotène et des extraits de plantes, qui ne remplacent pas la crème solaire, mais renforcent les défenses de la peau contre le photovieillissement, en la protégeant de l’érythème, des taches brunes et des rides. Il est utile de les prendre au moins un mois avant les vacances et pendant toute la durée de l’exposition.

Les compléments alimentaires aident-ils à perdre du poids ?

Tout d’abord il faut clarifier et distinguer les compléments alimentaires adjuvants des régimes hypocaloriques et les produits diététiques destinés aux régimes hypocaloriques pour la réduction du poids, tels que les substituts de repas et les substituts de la totalité de la ration alimentaire journalière, régis par le décret du 17 octobre 1998, n. 519. Pour obtenir les résultats souhaités – c’est-à-dire la perte de poids – l’utilisation éventuelle de compléments alimentaires comme adjuvant à un régime hypocalorique doit s’accompagner d’un régime hypocalorique approprié et d’un niveau d’activité physique plus élevé, en supprimant les comportements excessivement sédentaires.

L’utilisation d’un complément visant à contrôler ou à réduire le poids corporel ne peut produire des effets dans le sens souhaité que dans le cadre d’un régime alimentaire qui, pour être hypocalorique, implique nécessairement une restriction de l’apport énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *